Please enter your username and email address. Get new password
Validé
x

Le concert des Eagles of Death Metal à l’Olympia était une fête

10

Le concert des Eagles of Death Metal à l’Olympia était une fête, mais pas seulement. Il portait aussi les stigmates des attaques du 13 novembre. Entre tristesse et rock’n’roll, exutoire et recueillement, une soirée pleine de sentiments contradictoires.

On s’attendait à une ambiance lourde devant l’Olympia hier soir. Les Eagles of Death Metal venaient y “terminer leur concert” mortellement interrompu par les terroristes il y a trois mois au Bataclan. Pourtant, l’atmosphère est moins pesante que prévu, même si quelques sourires crispés trahissent parfois une certaine appréhension. Pas la peur d’une attaque, non, tant le dispositif de sécurité est impressionnant. Plutôt la peur des souvenirs rejaillissant trop vite.

eagles-of-death-metal-a-l-olympia-les-survivants-du-bataclan-au-concert

Ce qu’il faut savoir :

Un concert pas comme les autres. Trois mois après la tragédie du Bataclan, les Eagles of Death Metal étaient de retour à Paris, mardi 16 février, sur la mythique scène de l’Olympia, pour “terminer” le concert du 13 novembre. Une soirée qui pouvait s’apparenter à un exercice de thérapie collective, pour les musiciens comme pour lesquelque 900 rescapés du Bataclan attendus sur place.

“Un concert normal de rock.” Le chanteur et guitariste des “EODM”, Jesse Hughes, qui voyait dans cette soirée une “thérapie”pour lui, l’assurait : “Ce sera un concert normal de rock, on va s’amuser”.

Les “EODM” ont repris leur tournée. Le groupe avait repris, samedi, la tournée internationale qu’il avait suspendue au lendemain de l’attentat du 13 novembre, dans lequel 90 personnes ont été tuées – sur les 130 personnes tuées à Paris ce soir-là. Rebaptisée le “Nos Amis Tour”, en français dans le texte, la tournée mondiale des EODM les emmènera dans les prochains mois à travers l’Europe, l’Amérique du sud, l’Amérique du nord et l’Australie. Elle compte pour le moment deux autres dates en France, à Nîmes le 2 mars et à Lille cinq jours plus tard.

Un dispositif de sécurité très important. Dès le début d’après-midi, mardi, un important périmètre de sécurité avait été installé autour de l’Olympia. Un “périmètre sanctuaire sans stationnement et vide de piéton, excepté le public du concert”, selon la préfecture de police. Pour aider les rescapés qui se rendraient à l’Olympia, il y a eu par ailleurs sur place une “équipe d’une trentaine de personnes avec des psychologues” présente pendant tout le concert, selon Carole Damiani, psychologue et directrice de l’association Paris Aide aux victimes.

trois-mois-apres-le-bataclan-les-eagles-of-death-metal-en-concert-a-lolympia-web-tete-021700315352

 

Source Francetvinfo

Commentaire

Tags

0 Thoughts on “Le concert des Eagles of Death Metal à l’Olympia était une fête”

Laisser un commentaire

ESPACE DE PUBLICITÉ

VOTRE VISIBILITÉ WEB

SIGNATURE_ AFRIK ZIK

Aller à la barre d’outils